Passivation de l'inox

Passivation de l'inox

Formation d'une couche passive d'oxyde de Chrome (image Astro Pack)

La passivation est un mécanisme naturel qui rend les aciers inoxydables ou stainless. Au contact de l'air, sur sur les aciers austénitiques, riches en chrome, il se forme une fine couche d'oxyde de chrome en surface. Cette pellicule est dite passive ou inactive, car elle ne réagit pas avecl'oxygène et protège ainsi les couches inféreures de l'alliage.

La passivation naturelle n'est pas toujours satisfaisante, et elle se forme durant un laps de temps assez long Par ailleurs, les opérations sur l'inox (usinage, décapage, polissage) risquent d'abimer cette couche protectrice.

Il faut donc parfois refaire la passivation de l'inox, par processus chimique, avec une oxydation forcée réalisée par acide phosphorique, nitrique ou citrique.

Le ratio chrome/fer en surface du métal détermine la qualité de la passivation. L'acide nitrique donne un ratio de 1.4 à 1.6 Cr/Fe, tandis que l'acide citrique permet d'obtenir de 1.7 à 2.0Cr/Fe, et donc une couche passive de meilleure qualité.

Les normes ASTM A380 et ASTM A967 régissent les processus de passivation sur les aciers inox. Une étape de nettoyage/décapage est nécessaire avant la réalisation de la couche passive par oxydation chimique.

Notre atelier de production vous propose cette opération sur tout type de pièce en inox, pour améliorer la robustesse et la longévité. Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour vous renseigner.

Contactez-nous